Appartement-a-louer.site » Financement » AMF SCPI : comment choisir sa SCPI ?
Le

AMF SCPI : comment choisir sa SCPI ?

Les SCPI sont très sollicitées ces derniers temps. C’est pourquoi AMF a décidé d’intégrer une SCPI en son sein en proposant à ses clients des possibilités d’investissement dans des parts immobilières.

Comment catégoriser les différentes sociétés civiles de placement immobilier ?

Les sociétés civiles de placement immobilier peuvent avoir plusieurs formes, proposer plusieurs sortes d’investissements, être dépendantes ou indépendantes, avoir différents types de capital… etc.

Tout cela pour dire que les façons de catégoriser les SCPI sont très nombreuses, c’est pourquoi le terme « type de SCPI » peut parfois sembler vague pour une personne dans le domaine. Cependant, ce qui est très souvent insinué par cette appellation c’est tout simplement la politique qui gère la stratégie de gestion de la SCPI.

Il existe alors :

  • Les sociétés civiles de placement immobilier de rendement.
  • Les sociétés civiles de placement immobilier fiscales.

Comment ne pas se tromper dans le choix de la SCPI ?

AMF en est la preuve, aujourd’hui, de plus en plus de compagnies et de banques s’intéressent aux SCPI et essaient de les inclure à leurs offres et services. Ainsi, on se retrouve avec un nombre très important de société civiles de placement immobilier et on peut vite être désorienté lorsqu’il s’agit d’en choisir une société parmi elles. En effet, d’une façon ou d’une autre, elles sont toutes différentes les unes des autres. Ce qui va vous obliger à devoir gérer un certain volume d’informations assez dense.

Pour éviter toute confusion, il est cependant conseillé de s’intéresser aux critères et indicateurs objectifs de chaque société civile de placement immobilier. Il s’agit donc de certains chiffres significatifs qui, une fois pris dans l’ensemble, vont traduire l’efficacité de la société civile de placement immobilier convoitée.

Ces critères sont alors :

  • Le rendement annuel de la société.
  • Le pourcentage des échanges annuels de la société.
  • Les stratégies développées par la société pour la gestion. Il est conseillé de demander un historique détaillé pour témoigner de cela.
  • La qualité de l’équipe de gestion de la SCPI.
  • Le taux de parts annuelles de la SCPI.
  • La qualité des logements immobiliers de la SCPI.
  • Le niveau d’entretien du bien immobilier de la SCPI.
  • Le pourcentage d’occupation des logements possédés par la SCPI.
  • Le délai de transaction de la SCPI.

AMF par exemple, répond assez favorablement à cet ensemble de critères d’après l’avis de certains spécialistes de la finance. Si vous rencontrez un quelconque problème de compréhension ou de saisie, il est conseillé d’avoir recours à un professionnel dans le domaine afin d’assurer vos arrières. En enfin, n’oubliez pas que tout investissement comporte des risques, aussi fiable qu’il puisse paraître donc soyez prudent et vigilent dans votre prise de décision et évitez de les prendre à la légère.