Comment investir dans l’immobilier en 2020 ?

Appartement-a-louer.site » Investissement » Comment investir dans l’immobilier en 2020 ?

Davantage de personnes prennent conscience de la rentabilité du secteur immobilier. Cependant, ces investissements, bien qu’étant lucratifs, sont également les plus à risque quand on ne s’y prend pas correctement. Pour en tirer profit, il faut pouvoir s’adapter aux changements du domaine et se conformer au marché actuel. Vous désirez savoir comment investir dans l’immobilier en 2020 ? Cet article vous répond.

Faites un emprunt

Même dans le monde de l’immobilier, le crédit reste le seul actif pas cher. Alors, si vous projetez investir dans l’immobilier en 2020 sans pour autant avoir les ressources financières nécessaires, empruntez ! Bien entendu, vous devrez jouir d’une certaine notoriété (personnelle et professionnelle) pour pouvoir contracter un prêt immobilier.

Il suffit néanmoins de constituer un bon dossier pour solliciter un prêt à un taux proche de 1 % sur une durée de quinze ou vingt ans. Afin de réduire le coût de l’assurance emprunteur, une astuce est de mettre en place une délégation d’assurance. Outre cette option, vous pouvez également souscrire un contrat différent de celui de votre banque.

Veillez particulièrement au choix du logement

Le choix de votre logement locatif fait partie des points clefs de votre investissement. Pour passer aisément cette étape, vous devrez premièrement tenir compte de la surface du bien immobilier. Généralement, vous aurez le choix entre deux types d’appartements : les studios ou petit T2 et les T3.

Si ce placement constitue votre tout premier investissement immobilier, il est conseillé d’opter pour un logement de type studio. Présentant de petites surfaces les studios sont souvent loués plus cher au mètre carré. De plus, ils coûtent généralement moins chers.

Vous devrez également prendre en compte le rendement locatif. Veillez toujours à calculer le rendement brut et celui net durant vos recherches immobilières. Ainsi, vous pourrez comparer le rendement entre deux ou plusieurs logements pour votre investissement. Faites aussi attention à la sélection de la fiscalité, en tenant notamment compte des impôts sur revenus. Pour ne pas payer des impôts sur revenus colossaux, faites-vous guider ou conseiller par un professionnel.

L’emplacement du bien immobilier doit également vous tenir à cœur. Sa localisation est très importante pour jouir de votre placement. Il est d’ailleurs fortement recommandé de procéder à un investissement locatif près de chez vous. Même disposant d’un gestionnaire, il est primordial que vous vous occupiez vous-même de la gestion de votre acquisition. Ainsi, l’administration est beaucoup plus simple et vous pourrez acheter au meilleur prix car connaissant le marché de la zone.

Profitez du mécanisme de déficit foncier

Financer soi-même les travaux d’entretien et/ou d’amélioration dans un bien locatif est généralement difficile à faire. Cependant, retenez qu’un bien locatif répondant aux normes actuelles et attrayantes sera toujours loué plus rapidement et même plus cher. Avec le déficit foncier, vous pourrez effectuer ces travaux sans avoir à vous soucier. Ce mécanisme entre en jeu lorsque les diverses charges liées au logement sont supérieures aux revenus engendrés. Le déficit foncier vous garantit surtout la réduction de vos impôts fonciers.

Préférez la location meublée

Vous pourriez hésiter entre la location meublée et celle nue : louez toujours votre bien immobilier meublé plutôt que nu. La raison de cette recommandation est toute simple. Sachez que les loyers perçus sur les biens meublés sont imposés comme des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Par contre, ceux issus des biens non meublés sont taxés comme des revenus fonciers, chose moins avantageuse pour vous. Avec le système BIC, votre bien, ainsi que les meubles, bénéficie d’un amortissement. Ceci vous épargne des paiements d’impôts sur revenus locatifs pendant plusieurs années, et tout à fait légalement.

Souscrivez à plusieurs SCPI

Le fonctionnement des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) repose sur l’investissement de l’épargne obtenue des épargnants dans l’immobilier professionnel. Ainsi, elles redistribuent de façon mensuelle ou trimestrielle, les loyers aux détenteurs de parts après prélèvement des frais de gestion.

Pour sécuriser votre investissement et limiter les risques, l’idéal est de diversifier vos placements. Pour cela, souscrivez au moins trois SCPI.